L'Ordinaire

pièce en 7 morceaux
Michel Vinaver

Du 19 au 30 septembre 2020
Représentations du mardi au samedi à 20h, dimanche à 17h

Séance unique 26 septembre, Trilogie Vinaver, première escale 14h, 18h et 20h

La mise en scène de L’Ordinaire, ainsi que les lectures de 11 septembre 2001 et Les Troyennes, d’après Euripide, est la première escale du projet Trilogie Vinaver. Un projet mené par Pierre Dubey, metteur en scène, et un collectif de 15 actrices et acteurs dans un lieu de recherche unique, le Tamco.

L’Ordinaire s’inspire d’un fait divers: en 1972, un avion s’écrase dans la Cordillère des Andes, les survivants sont dévorés par la faim et le froid et n’auront d’autres choix que de se nourrir des corps de leurs amis et parents morts.

Le fait divers n’est que l’inspiration première d’une œuvre absolue, libérée de tout réalisme. Vinaver plonge dans la complexité de l’être humain et porte un regard sur la fragilité de nos existences et notre extraordinaire capacité de résilience, mais aussi sur l’importance que nous donnons au pouvoir et à l’argent versus l’insignifiance de nos vies et de nos besoins à la fois vitaux et dérisoires. L’Ordinaire nous ramène en quelque sorte à l’essentiel et résonne d’une manière tout à fait particulière dans le contexte actuel.

La mise en scène audacieuse de Pierre Dubey colle au texte à la fois dépouillé et percutant de Vinaver. Innovante, décalée, sans artifices inutiles, la scénographie est un moyen et non une fin en soi car ce sont les protagonistes qui donnent chair aux situations parfois hilarantes ou poétiques bien que tragiques par les faits.